Robert Trujillo – Jaco : The Film

Il est difficile d’écrire quelques lignes sur Jaco Pastorius sans craindre de dénaturer ce talent brut, en traduisant mal l’œuvre de ce génie.
Robert Trujillo, actuel bassiste du groupe Metallica a décidé de prendre plus de risques, en tournant un film autour du personnage.

Le résultat  se nomme simplement « Jaco : The Film », réunissant des musiciens tels que Flea, Joni Mitchell, Sting, Wayne Shorter, Herbie  Hancock, Carlos Santana, Lenny White et bien d’autres.

Ces deux heures de film offrent au spectateur un retour sur le parcours unique du « plus grand bassiste de tous les temps », son enfance en Floride,
ses influences musicales, les années Weather Report …On plonge immédiatement dans l’intime de John Francis Anthony Pastorius III, avec nombre de vidéos et photos d’archives, sans jamais tomber dans la télé-réalité historique. La chronologie déroule de manière parfaitement naturelle, variant entre narration et interviews, donnant au récit de sa vie une dynamique immersive.

 

 

Avec l’apport précieux de quelques musiciens ayant collaboré avec Jaco, on parvient très vite à situer l’artiste, dans toute sa splendeur, contrastant avec les récits de proches, dessinant l’âme troublée cachée derrière ses quatre cordes, sans frettes.

Pour son premier film en dehors de Metallica, Robert Trujillo réussit à captiver l’attention autour du génie de Pastorius, encore trop peu reconnu aujourd’hui, malgré l’impact que son œuvre représente sur le monde de la musique.Les fans du « Hendrix de la basse » regretteront seulement le manque d’immersion dans le processus créatif de Jaco, d’où lui venait cette inspiration ?
Mais pour avoir ses réponses il aurait fallu pouvoir s’offrir un voyage dans le cerveau de ce créateur fou, chose qui n’aurait pu être traduit que par des Miles Davis, Jimi Hendrix ou même Mozart …

En conclusion, très belle réussite, le film est bien réalisé, n’omettant rien d’essentiel pour rendre un hommage bien plus que mérité à l’homme qui est parvenu à révolutionner à jamais la basse électrique,  ouvrant un univers de possibilité pour ses successeurs.
2018-03-26T11:25:14+00:00