Charles X – Sounds of the Yesteryear

La révolution arrive sur la scène hip-hop française, par le nom de Charles X, vous étiez au courant ?

Après avoir sorti The Revolution … And The Day After en Mars 2015, le rappeur californien de 25 ans continue d’étendre son univers musical.

Son premier opus avait reçu de très bons retours, notamment par la Radio FIP :

« Une maitrise vocale impressionnante. Un premier album luxueux où soul et jazz viennent polir ses intuitions Hip Hop. »

Charles X revient donc avec son deuxième album, Sounds of the Yesteryear, toujours chez Tentacule Records, label situé à Bordeaux. Nous avons profité de cette occasion pour lui poser quelques questions sur son projet.
Originaire de Los Angeles, c’est en France qu’il a décidé de lancer sa carrière, on voulait savoir ce qui lui restait des influences de la scène musicale westcoast et de ses origines :

« J’écoutais beaucoup de vieux morceaux là-bas : conscience hip hop, gangsta rap, party music, du soul et du gospel. Au début je ressentais un message fort comme maintenant, mais quelque part au milieu je l’avais perdu pour chercher la gloire. Il m’a fallu un moment pour remettre mes idées en ordre, ça m’aura appris beaucoup de choses sur la compassion et les deuxièmes chances.

Ensuite, on a voulu connaitre ses méthodes de composition, et comment il a écrit son nouvel album :

« Tout commence par la mélodie. Une fois que tu l’as, tu complètes avec des paroles qui correspondent. Si tu sais ce que tu essayes de dire les mots s’intègrent facilement. Je parle le plus souvent d’amour et de paix, c’est un concept qui inspire pour chanter, même si ce n’est pas toujours évident pour les masses de capter le message dans l’instant. »

Cette année est chargée en dates pour Charles X, il a même l’occasion de partager la scène avec d’autres musiciens tels que Guts, BeatSpoke … on voulait donc savoir ce que ses expériences de live lui apportait:

« J’ai appris énormément de mes tournées. Je vois beaucoup de nouveaux endroits magnifiques, et expérience des cultures différentes, des goûts et rencontre des gens. Ça te remplit d’énergie et d’inspirations. Je vois des gens sous leur meilleure lumière, quand ils chantent et dansent en laissant derrière eux leurs soucis du quotidien. Ils font ce qui est le plus important : se sentir bien. »

On peut trouver dans ses paroles quelques messages forts sur ses engagements personnels, on lui a donc demandé si les actualités géopolitiques
avaient un impact sur son écriture :

« Je n’ai pas d’opinions politiques, en dehors du fait que ça ne devrait pas exister. Une fois que toutes les magouilles s’arrêtent, les gens ont la possibilité de grandir et de faire par eux-mêmes. Ma musique parle de ça, comment les systèmes archaïques ne fonctionnent plus pour nous. Ce dont le monde a besoin aujourd’hui ce n’est pas plus d’argent ou plus de pouvoir, mais de se souvenir que ce ne sont qu’illusions, la seule chose importante étant que l’on s’aime les uns les autres, c’est simple. La guerre est finie si tu en as envie. Peace. »

Revenons un peu à l’actualité du jour, Sounds of the Yesteryear sort aujourd’hui, et c’est une grande étape pour Charles X, qui est en train de se faire une place sur la scène musicale française, voire même mondiale.

Cet opus démarre avec « Can you do it », morceau soul, sortant tout droit de la Motown, avec une ligne de basse nous amenant droit vers une deuxième partie d’un funk explosif, l’ouverture de l’album est donc réussie !
Les sons hip-hop font leur entrée sur « Some day », avec une track puissante où le MC nous montre la largeur de son flow sur un beat très aérien.

Les morceaux s’enchaînent, jonglant entre soul, funk, jazz et hip-hop,  chacune des tracks durent au moins onze minutes, la richesse des beats et les talents vocaux de Charles X créent un ensemble très homogène, nous offrant un voyage dans son propre univers.

On trouvera même une valse, « Autumn Waltz » composée d’un beat vintage complet nous transportant dans un carrousel de soul, puis arrive la ligne batterie-basse de « The Thing About it » avec une touche jazz-fusion des années 80 au rythme entrainant en fond.

« Vos Angeles » clôture la fête, avec un solo au piano très immersif, accompagné par des voix légères, le tout apportant une fin excellente à cet album unique.

Vous l’aurez compris, si vous cherchez quelque chose que vous n’avez encore jamais entendu, vous êtes au bon endroit, Sounds of the Yesteryear est un ticket direct en direction de l’esprit créatif de Charles X, qui nous fait découvrir ses inspirations variées en en faisant son propre style musical, épique.

L’album sort aujourd’hui, sous Tentacule Records, disponible ici, et les dates de concerts sont .

Après le grand pas en avant d’Oddisee l’an passé, 2016 sera possiblement l’année de Charles X, ces musiciens remplis de créativité offrent une nouvelle vision à la scène hip-hop, avec des sonorités recherchées, en ajoutant leur ouverture d’esprit sur des problématiques d’actualités, et en traitant ces sujets dans leur œuvre. C’est exactement le type de projet dont on a besoin, et celui-ci trouvera sans doute son chemin pour entrer dans les albums incontournables de cette année.

Par Renaud Alouche

2017-06-29T16:15:06+00:00