The Dø – Shake Shook Shaken

Depuis l’album Both Ways Open Jars de 2011, suivi de l’excellente session live au Studio Pigalle, on avait plus trop eu de nouvelles de la formation franco/finlandaise.

Leur retour, avec un nouvel album plus tourné vers l’électro était donc attendu …

Pour
ma part, j’étais très septique quant à l’intérêt de tenter un album
dans ce style de musique, omettant un peu la voix sublime d’Olivia Merilathi, comme on peut la retrouver dans le « Dust it Off » des sessions au Studio Pigalle.

Verdict
: après une première écoute, l’album tourne bien, malgré une déception
de perdre l’ambiance expérimentale de l’album précédent, mais on ne peut
pas tout avoir.

Je décide de le laisser de côté quelques temps,  dans l’attente du gig au Transbordeur (Lyon), le 3 Décembre.

Entre le décor de scène bien pensé et Olivia habillée en pilote de course, l’ambiance est vite posée.
Le nouvel album déroule avec une pèche folle, rythmes dansants, jeu de scène envoutant de la chanteuse.
Sans même connaître la moitié des chansons, je suis pris dans le maelstrom crée par la bonne équation basse-batterie.

Puis viennent les moreaux plus « anciens », toujours aussi bien réalisées, Olivia nous offrant des exploits vocaux impressionnants, sans jamais avoir l’air de forcer sur sa voix.

Au
final, malgré un album dans un style bien diffèrent, le groupe à su
compléter les manques perçus dans ce dernier par une prestation scénique
époustouflante.
Cette petite heure et demie de show était amplement suffisante pour transformer le Transbo en un grand dancefloor.

2017-03-26T17:11:35+00:00