Curtis Harding – Soul Power

 
Vous l’avez bien compris, aujourd’hui je vais vous parler de soul, mais pas que …
Avec un nom d’album sacrément osé, Curtis Harding, nouvel arrivant dans ce flou généralisé que l’on appelle marché du disque, nous propose un album post-soul.

Pas besoin de cinquante écoutes pour comprendre qu’on a vraiment à
faire à du sérieux, rien à voir avec ces mauvaises tentatives de funk
commerciale que l’on a pu entendre ces derniers temps.

Un album
bien équilibré, entre soul, funk et Rock, qui ne peux pas laisser
indiffèrent, naviguant dans un univers mélangé entre ses anciennes
collaborations à savoir Cee Lo Green, Night Sun et Black Lips.

 
On peut aussi retrouver quelques inspirations évidentes de Bobby Womack, d’autres plus vers Gary Clark Jr ou Jack White

Produit par Burger Records (Fullerton, California), ce disque indépendant est une véritable bombe dans le milieu, Curtis devenant indéniablement, avec ces douze chansons au compteur, l’étoile montante, a suivre.

J’attends donc de voir ce qu’il vaut en live, même si je suis pas inquiet.
D’ailleurs les dates sont dispos ici, et son l’album est dispo en vinyle ici !

En attendant, je vous laisse avec son tube funky, « Keep On Shining ».

Par Renaud Alouche
2017-03-26T17:11:35+00:00